Et l’informaticien découvrit la Bible 4

Donald Knuth est l’un des informaticiens les plus célèbres. Il est connu pour être le génial inventeur de TeX, et l’auteur du célébrissime The Art of Computer Programming.

Knuth est aussi un esthète. Mathématicien à la base, il a été tellement frustré de la médiocre qualité de l’impression numérique de ses publications qu’il a arrêté son travail pour développer TeX, un logiciel libre qui a débouché sur LaTeX, un système qui permet de produire de très jolis documents et que j’utilise couramment.

Knuth a aussi beaucoup d’humour. Particulier, okay, mais humour tout de même. Par exemple, au lieu de faire évoluer les versions de ses logiciels de manière un peu cohérente (genre Firefox 1, 2, 3, 4; ou Windows 95, 98, 2000, NT, XP, Vista, 7, 8 — okay, mauvais exemple), il fait tendre la version de TeX vers π (on est maintenant à la version 3.1415926), et celle de METAFONT vers e. Ce qui est franchement cool. Ou alors, dans l’index de The Art of Computer Programming, il a fait deux entrées pour « Circular definition » et « Definition, circular » qui pointent chacune l’une sur l’autre.

Mais surtout, Knuth est luthérien, est il a remarqué que différents versets 3.16 de la bible sont importants. Dont le plus célèbre, Jean 3.16:

« Car Dieu a ainsi aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle ».

Il a donc décidé de faire ce que toute personne sensée aurait fait, c’est-à-dire une étude transversale de tous les verset 3.16 de la Bible. Il en résulte un livre malheureusement non traduit, 3: 16 : Bible Texts Illuminated, dans lequel il analyse chacun des 59 versets1 en 3 pages, et l’accompagne d’une calligraphie pour l’illustrer joliment. Il a sauf erreur proposé ce programme comme étude biblique dans son Église.

Franchement, chapeau.

PS: le livre peut s’acheter d’occasion sur Amazon aux US, mais pas être envoyé en Suisse. Si un de mes très nombreux lecteurs américains voulaient soudainement le commander pour moi et me l’envoyer, je lui en serait longuement reconnaissant !

  1. Eh oui, pas tous les 66 livres de la Bible n’ont de verset 3.16.

4 thoughts on “Et l’informaticien découvrit la Bible

  1. Reply thibault Jan 28,2013 3:33

    Salut!

    Je peux réceptionner le bouquin si tu veux, ils livrent aussi au Canada visiblement.
    On devrait pouvoir faire un saut par la Suisse en avril, et si c’est trop long je peux aussi le faire suivre par la poste.
    J’en profiterai d’ailleurs peut-être pour m’en prendre aussi un exemplaire 🙂

Leave a Reply to olivier Cancel Reply