J’ai créé un jeu vidéo !

J

C’était à une semaine de retraite spirituelle en début d’année, avec un tas de jeunes pasteur·e·s (et une jeune journaliste, les voies de Dieu…). On nous a proposé de réfléchir et d’exprimer quelque chose de notre vocation de manière artistique.

Je suis d’abord parti sur un jeu de plateau, mais c’était trop compliqué, alors je me suis rabattu sur un jeu vidéo narratif et minimaliste.

Le jeu

Vous incarnez une petite fourmi qui vient de naître dans une fourmilière. Il y a plusieurs castes de fourmis, avec des rôles spécifiques. Vous faites partie d’une de ces castes, mais vous ne savez pas laquelle. Votre but est de le découvrir…

Je vous laisse découvrir.

Cliquez sur l’image pour lancer le jeu.

(Sur mobile pour une meilleure expérience, et je ne sais pas si ça passe les tests pour épileptiques, en cas de doute regarder avec une certaine distance.)

Alors?

Expérience? Réactions? Impressions?

(En se rappelant que c’est un truc bidouillé rapidement lors d’une retraite.)

Techniquement

Il s’agit d’une Progressive Web App crée avec Quasar, un High Performance Full Frontend Stack propulsé par Vue.

Le code est sur github.

Ça ne fait pas longtemps que je me suis lancé dans le développement web (j’ai surtout fait du dur en Python/PyQt, par exemple Manuskript). Je kiff Vue, et j’ai deux projets en cours avec Vuetify. Mais là je voulais tester autre chose et j’ai choisi Quasar. Et je n’ai pas été déçu!

Spirituellement

Il s’agissait pour moi d’exprimer deux choses:

  1. On peut découvrir sa vocation par trials & errors, en mouvement. Pas uniquement assis en silence dans une retraite au sommet d’une montagne (même si des moments comme ça ont été décisifs pour moi), mais aussi dans l’action.
  2. Un indice de sa mission sur terre peut être la joie. J’ai eu plusieurs fois dans mon parcours des moments de joie intense et fugace. Et c’est un des guides que j’ai suivi dans ma récente métamorphose — et que je suis encore pour trouver ma place dans l’univers et y rester.

2 commentaires

  • Sympa le jeu vidéo! J’ai gagné ma première partie 😀
    Pour le côté spirituel, c’est des sujets qui me travaillent aussi… Attention au lancer de troll: est-ce qu’on a « une place » à trouver dans l’univers ou « un chemin » à découvrir ?
    J’avais commencé à lire il y a quelques temps « Work In the Spirit » de Miroslav Volf (https://www.amazon.com/Work-Spirit-Toward-Theology/dp/1579106412), pour qui la notion de vocation valable au temps des réformateurs a besoin d’être actualisée. En gros, en schématisant, à l’époque si ton père était bûcheron, ta vocation était d’être un bûcheron, alors fais-le bien! Et la question était réglée. Pour notre époque le champ des possibles est beaucoup plus grand. Si je me rappelle bien, Volf se base sur les charismes (les dons) dont l’Esprit nous équipe pour guider les choix professionnels. Ce qui peut évoluer au cours de notre vie. Probablement qu’en bonne partie, ça recoupe ton approche: faire ce pour quoi on est doué, nous procure plus de joie…

  • Pour un truc bidouillé rapidement lors d’une retraite, je trouve ça carrément excellent ! Ça invite en tout cas à se poser la question de notre vocation (au sens large) et casse certaines préconceptions selon lesquelles « servir c’est souffrir (un peu) » que l’on trouve dans nos églises.

Catégories

Ici on parle de…