CategoryGeekeries

Qu’est-ce qu’une non-conférence?

À la recherche d’une méthodologie pour animer des discussions théologiques dans ma paroisse, qui soit: [a] aisée à organiser, si possible sans préparation, [b] bienfaisante pour la réflexion individuelle et communautaire, [c] conviviale, je me suis souvenu des non-conférences (unconference), un concept de conférence particulièrement intéressant. J’ai découvert le concept de non-conférence grâce à Etienne Guilloud, lors d’une soirée vitamine‑é du projet Khi. La non-conférence Le but d’une non-conférence est de garder les aspects bénéfiques des conférences conventionnelles (partage d’idée, réseautage, stimulation, etc.) tout en évitant certaines caractéristiques plus limitatives: frais de participation, conférences sponsorisées, organisation descendante directive (top-down) et…

Le plus beau des mythes: la cosmologie scientifique

À un moment de son essai Is Theology Poetry? (1944), C. S. Lewis en vient à poser la question de savoir si la théologie a une valeur esthétique. À quoi il répond que si la Théologie est de la Poésie, ce n’est pas de la très bonne poésie. Par exemple, l’omnipotence de Dieu n’est pas très dramatique. Comparez à Odin, qui se bat contre des ennemis qui ne sont pas ses créatures et qui vont le défaire! Il y a un appel héroïque que le christianisme n’a pas. Si le christianisme n’est que de la mythologie, alors, dit Lewis, « la mythologie dans la quelle je crois n’est pas celle que je préfère. Je préfère largement la mythologie grecque, encore plus la mythologie irlandaise, et plus que tout la nordique. » Et puis il en vient à comparer le christianisme avec la perspective scientifique…

Voler et copier dans le contexte de la communauté

À l’ère d’Internet et de la copie facile, on entend souvent dire que « copier c’est voler ». Rien n’est plus faux: Si tu me voles ma montre, il m’en reste 0 et tu en as 1. Si tu me copies ma montre, il m’en reste 1 et tu en as 1. Copier n’est pas voler. Bien sûr, la copie d’une objet numérique n’est pas exactement la copie d’une objet informatique. La différence principale est que la copie informatique ne coûte virtuellement rien, alors que la copie d’un objet réel est considérablement plus fastidieuse. Il n’empêche, lorsque l’on discute de la légitimité ou non de copier un contenu informatique, il est généralement fait appel à la notion de « droit d’auteur ». L’idée véhiculée est que l’auteur a un droit sur le contenu qu’il produit. La…

Le nombre de Dieu est 20

Je suis fier de vous annoncer aujourd’hui que depuis 2010, nous savons que le nombre de Dieu n’est ni 1, ni 3, ni 7, ni 42, mais exactement 20. Qu’est-ce que le nombre de Dieu? Le « nombre de Dieu » est le nombre d’opérations de l’algorithme le plus efficace pour résoudre un problème. C’est une référence au mathématicien hongrois Paul Erdős (1913–1996), qui aimait évoquer « Le Livre », à savoir le livre (fictif) dans lequel Dieu aurait inscrit les preuves parfaites des théorèmes mathématiques. En effet, étant donné qu’un théorème peut être prouvé de différentes manières, ici seraient inscrites les démonstrations les plus belles. Accessoirement, Erdős était athée, et se référerait à Dieu en parlant du S.F. — le Suprême Fasciste — par exemple disant à ses amis:…

Abonne-toi

Pour ne pas manquer les prochains articles :

Catégories

Ici on parle de…