[SDG S01E01] Sagesse de Geeks: une déclaration de copyright subvertie

[

Dans cette série « Sagesse de Geeks », je vais essayer de débusquer des perles de Sagesse, cachés dans des endroits plus ou moins improbables de la culture geek. Ce premier épisode examine une déclaration de copyright subvertie en bénédiction. Mais avant cela, petit excursus sur la Sagesse, cette geek.

La Sagesse est une geek

La sagesse, c’est de l’intelligence appliquée, de la compétence, du savoir-être et savoir-faire. C’est une expertise, mais pas une expertise froide, détachée et factuelle: la sagesse est liée à la vie — c’est l’art de vivre. Dans les Ketouvim, elle commence en Dieu — source de vie — et donne la vie: « Garde-la, car elle est ta vie. » (Pr 4, 13)

En fait, la Sagesse est tellement ancrée dans la vie qu’elle est personnifiée. Et la Sagesse personnifiée ne ressemble pas uniquement à l’image que l’on pourrait se faire d’un philosophe grec, stoïque dans sa toge resplendissante avec une belle barbe blanche et bouclée. La Sagesse a aussi quelque chose de l’enfant — elle aime jouer, et explorer tous les recoins de la terre pour y trouver de la joie:

³⁰ [Lorsque Dieu créa le monde] j’étais là, près du Seigneur,
comme un architecte.
Jour après jour, je lui donnais de la joie,
je jouais sans cesse devant lui.
³¹ Je jouais sur le sol de la terre qu’il a faite.
Et je trouve ma joie parmi les humains.
La Bible, Proverbes 8.
Death Proof de Tarentino
XKCD, Duty calls.

Quand elle ne joue pas, elle aime débattre dans les lieux publics — les forums et réseaux sociaux de son temps — pour corriger celleux qui sont dans l’erreur:

²⁰ La sagesse crie dans les rues, Elle élève sa voix dans les places:
²¹ Elle crie à l’entrée des lieux bruyants; Aux portes, dans la ville, elle fait entendre ses paroles:
²² Jusqu’à quand, stupides, aimerez-vous la stupidité? Jusqu’à quand les moqueurs se plairont-ils à la moquerie, Et les insensés haïront-ils la science?
²³ Tournez-vous pour écouter mes réprimandes! Voici, je répandrai sur vous mon esprit, Je vous ferais connaître mes paroles…
La Bible, Proverbes 1.

Expertise, jeux, débats. Bref, la Sagesse est une geek.

Pas étonnant, donc, que si l’on trouve des traces de Sagesse partout dans le monde, on en trouve en particulier au sein de la culture geek.

Une déclaration de copyright subvertie

SQLite est un système de gestion de base de données relationnelle, écrite en C. Sa particularité est de stocker la base de donnée dans un fichier directement intégré aux programmes. C’est probablement le moteur de base de donnée le plus déployé au monde, et nous l’utilisons tous les jours sans le savoir.

SQLite est dans le domaine public. Cela signifie que les auteurs ont délibérément renoncé à leurs « droits » sur le code qu’ils produisent, pour permettre à chacun·e d’utiliser, copier, examiner, modifier, publier, compiler, vendre ou redistribuer le code source de SQLite. Ce qui permet à la bibliothèque d’être utilisée très largement.

Mais D. Richard Hipp, le créateur de SQLite va un pas plus loin. Au début du fichier principal de sa bibliothèque, en lieu et place d’une déclaration de copyright, il offre une bénédiction:

/*
** 2001 September 15
**
** The author disclaims copyright to this source code.  In place of
** a legal notice, here is a blessing:
**
**    May you do good and not evil.
**    May you find forgiveness for yourself and forgive others.
**    May you share freely, never taking more than you give.
**
*************************************************************************
** Main file for the SQLite library.  The routines in this file
** implement the programmer interface to the library.  Routines in
** other files are for internal use by SQLite and should not be
** accessed by users of the library.
*/

#include "sqliteInt.h"
...

Une source d’inspiration?

La vérité vous rendra libres

Ouvrez quasiment n’importe quel livre, et vous trouverez au début une mention qui vous rappelle que attention! vous n’avez pas le droit de: copier, diffuser, modifier le texte qui suit, sinon malheurs à vous! Y compris dans les traductions de la Bible, ou dans les livres les plus nobles qui font croire qu’ils souhaitent le développement du lecteur.

À une époque où la technologie nous offre la possibilité de copier n’importe quelle information pour virtuellement rien1Bien sûr, c’est plus compliqué que ça. mais où l’on fait croire que copier c’est voler. À une époque où l’on sait philosophiquement que toute création n’est pas l’œuvre ex nihilo d’un esprit original mais une production communautaire (Everything is a remix), mais où l’on fait toujours croire que l’interdiction de copier pousse à la créativité. À une époque où l’on continue de dire que la « propriété intellectuelle » protège les auteur·ice·s et créateur·ice·s, alors qu’il s’agit surtout d’un outil d’exploitation moderne des puissants sur les faibles. À une époque où les ressources de la planète sont dangereusement limitées mais que l’on préfère déployer un appareil légal extrêmement compliqué et lucratif pour interdire de recycler du code ou du contenu et pousser à la surproduction et au gaspillage.

Bref, à cette joyeuse époque, les geeks proposent une alternative subversive et étonnamment efficace. Le logiciel libre / open-source et ses dérivés. Plutôt que d’interdire de lire / modifier / distribuer le code source, on fait l’inverse. On distribue ouvertement, librement, et on encourage à contribuer2Encore que dans le cas de SQLite l’encouragement à contribuer est moindre..

Et étonnement, ça marche !

Des logiciels libres font tourner une bonne partie des appareils du monde, toutes les grandes boîtes investissent dans l’open source, cela a fait émerger des modèles de financements différents, et des outils extrêmement puissant favorisant la collaboration et le développement de communauté. Et des projets comme Wikipédia ou Open Street Map montrent que ce modèle n’est pas uniquement applicable dans la production de code informatique.

En fait, dans un sens, les geeks ont réparé le modèle de l’Église. L’Église, ἐκκλησία, c’est « l’assemblée », qui est « appelée, convoquée ». C’est donc la communauté qui existe pour un but, une mission. Et lorsque la communauté collabore efficacement pour servir un but autre et plus grand qu’elle-même — elle peut accomplir des merveilles. Les geeks le prouvent tous les jours.

Ne maudissez pas, bénissez !

Cette déclaration de copyright de Richard Hipp est un petit bijou. Elle transforme un espace d’interdiction et de malédiction (« vous n’avez pas le droit de faire ceci et cela sinon il vous arrivera ceci et cela ! ») en espace de bénédiction — et ce de manière parfaitement légale. 

Beaucoup de rapports humains se trouvent teintés de tentatives de dominations, quelles que soient les croyances et motivations profondes: peur de manquer, besoin de se sentir important, impression que le développement de l’autre menace le mien, etc. Comme pour le droit d’auteur, cela semble évident et juste, parce que c’est tellement présent dans la culture autour de nous. On cherche à dominer et contrôler sans réfléchir, par habitude, par imitation.

La bénédiction de SQLite nous invite à un travail intérieur de libération. À sortir de ces habitudes de domination, et à les remplacer par des paroles et des actes de bénédiction.

Questions d’applications

  • Dans quels domaines est-ce que je cherche à rendre les autres dépendants de moi? Où est-ce que je cherche à exercer mon contrôle, à asservir plutôt qu’à rendre libre?

  • Comment est-ce que je peux, dans ces domaines, passer à une attitude où non seulement je libère de mon emprise, mais je donne à l’autre de l’autonomie et de la capacité d’action?

Sagesse de Geeks — SDG — Soli Deo Gloria

2 commentaires

  • Merci! J’ai remarqué un détail sur la bénédiction en tête du code de SQLite : la date. 15 septembre 2001. 4 jours après les funestes attentats du 11 septembre. Je ne peux pas m’empêcher de penser que le gars l’avait en tête, et je trouve d’autant plus fort qu’il ait mentionné le pardon.

  • Comment faire pour que l’Église saisisse les enjeux latents qu’il y a à promouvoir la culture du « libre » ? Ce devrait être un modèle pour elle dont elle s’inspire mais elle passe complètement à côté.

Abonne-toi

Pour ne pas manquer les prochains articles :

Catégories

Ici on parle de…