Et l’Église alors, comment ça va? 4

À l’heure où l’on parle sans cesses de « crises » de l’Église à tout coin de rue, que l’on cherche tous les stratagèmes et techniques qui nous permettront de regagner de la popularité et des fidèles (au point de réintroduire le terme d’évangélisation dans la mission de l’EERV), et que les journalistes se délectent de ce qui semble être les derniers soubresauts de ce drôle d’animal, ces paroles de Newbigin remettent certaines pendules à l’heure:

Lorsque nous écoutons la radio, regardons la télévisions ou lisons les journaux, nous réalisons que l’Église est souvent regardée comme un phénomène relativement marginal, intéressé uniquement à gagner de la popularité. La question inévitable — et presque unique — que les media posent, est de savoir si oui ou non certaines activités vont rendre l’Église plus populaire. C’est comme si l’Église était regardée de haut comme un phénomène de passage qui, s’il n’est pas suffisamment populaire, viendrait à disparaître. Comme c’est absurde, particulièrement si l’on se souvient que l’Église a survécu à de puissants empires, des structures totalitaires infâmes ou de magnifiques systèmes philosophiques. D’ici vingt ans, les choses qui aujourd’hui occupent la totalité de l’horizon des discussions publiques deviendront des fantômes à moitié oubliés, de simple éphémères d’un âge révolu.

Mais l’Église sera toujours là.1

Ajouter à cela le fait que partout dans le monde non-occidental, là où l’Église ne s’est pas laissée domestiquée par la religion de la modernité, elle vit une croissance sans précédents.

Donc dans l’ensemble, l’Église va très bien, merci.

Et vos media alors, comment ça va?

  1. L. Newbigin, Faith Truth in a Changing World, St-Paul’s Theological Center, London, 2012, p.142.

4 thoughts on “Et l’Église alors, comment ça va?

  1. Reply Nicolas Merminod Avr 10,2013 6:11

    Pas parce que la chrétienté recule que le christianisme disparaît 😉 Soyons optimiste: ce recul pourrait aller de pair avec une redécouverte du noyau chrétien.

  2. Reply richard Août 5,2013 12:36

    L’église va disparaitre… ce n’est pas important, ce ne sont que des murs ! Ce qui est important à mes yeux, c’est que le peuple de Dieu, les Chrétiens du monde entier se multiplient et grandissent dans l’unité afin que le Royaume de Dieu soit annoncé.

  3. Pingback: Quand permanence rime avec errance | canarddelaguerre

Leave a Reply