Le Royaume et l’Église 1

Quelle relation entre le Royaume de Dieu et l’Église dans le Nouveau Testament?

5 propositions avancées par G. E. Ladd1.

1. L’Eglise n’est pas le Royaume

  • C’est très clair, les deux termes ne sont pas interchangeables dans le Nouveau Testament.
  • Les premiers missionnaires ont prêchés le Royaume, pas l’Église.
  • Il est faux de dire: « l’Église est la forme que revêt le Royaume de Dieu entre le départ et le retour de Jésus ».
  • L’Église est le peuple du Royaume, mais jamais le Royaume lui-même.

2. Le Royaume crée l’Église

  • Ceux qui acceptent le message de Jésus se constituent en communauté.
  • « L’Église est la société de ceux qui ont fait l’expérience du règne de Dieu et sont entrés dans la jouissance de ses bénédictions. »
  • Mais cette communauté n’est pas pure: c’est le peuple du Royaume, mais pas le peuple idéal.
  • Au temps du jugement eschatologique, le monde sera jugé, et l’Église avec.

3. L’Église témoigne du Royaume

  • L’Église ne peut ni devenir ni bâtir le Royaume, mais lui rend témoignage.
  • « La mission de l’Église, c’est d’être témoin de l’Évangile du Royaume dans le monde. »
  • L’Église appartient aux deux monde: le siècle a venir dont elle reçoit la vie, le siècle présent marqué par la mort et le péché.
  • La vie du Royaume est manifestée dans le temps présent tout particulièrement par le pardon et l’humilité.

4. L’Église est l’instrument du Royaume

  • Les œuvres du Royaume sont accomplies à travers les disciples: alors qu’ils prêchent, ils guérissent et chassent les démons.
  • Les puissance de la mort s’opposent au Royaume de Dieu.
  • Cette opposition, qui culmine dans le ministère de Jésus, continue dans le ministère de l’Église.
  • L’Église est l’instrument du Royaume dans cette lutte, avec la promesse que les portes de l’enfer ne prévaudront pas.

5. L’Église est la gardienne du Royaume

  • En annoncant l’Évangile du Royaume de villes en villes, et en étant acceptés ou refusés, les disciples sont les gardiens du Royaume.
  • Parfois ils arriveront dans une ville fatigués et malades, affamés et assoifés, parfois ils seront emprisonnés. Ceux qui les accueillent, leurs donnent à boir, vont les visiter, ceux-là accueillent celui qui les envoie.
  • Le message est accepté ou rejetté avec le missionnaire.
  • « Au moyen de la proclamation de l’Évangile du Royaume dans le monde sera décidé qui entrera dans le Royaume eschatologique et qui en sera exclu. »

En résumé

Le Royaume est le règne de Dieu et le domaine où sont ressentis les bienfaits de ce règne; l’Église est la société de ceux qui jouissent à ce règne. Le Royaume crée l’Église, travaille par l’Église, et c’est l’Église qui le proclame dans le monde. Il ne peut y avoir l’un sans l’autre, mais il faut les garder distincts.


  1. G. E. Ladd, Théologie du Nouveau Testament, vol 1, Paris, PBU, 1984, p.135–145. Édition originale:A Theology of the New Testament, Grand Rapdis, Eerdmans, 1974.

One comment on “Le Royaume et l’Église

  1. Reply David Mar 17,2014 8:13

    A ce sujet, il y a un livre intéressant de l’abbé Jean Carmignac « Le mirage de l’eschatologie »

Leave a Reply