Le Royaume et l’Église

L

Quelle relation entre le Royaume de Dieu et l’Église dans le Nouveau Testament?

5 propositions avancées par G. E. Ladd1.

1. L’Eglise n’est pas le Royaume

  • C’est très clair, les deux termes ne sont pas interchangeables dans le Nouveau Testament.
  • Les premiers missionnaires ont prêchés le Royaume, pas l’Église.
  • Il est faux de dire: «l’Église est la forme que revêt le Royaume de Dieu entre le départ et le retour de Jésus».
  • L’Église est le peuple du Royaume, mais jamais le Royaume lui‐même.

2. Le Royaume crée l’Église

  • Ceux qui acceptent le message de Jésus se constituent en communauté.
  • «L’Église est la société de ceux qui ont fait l’expérience du règne de Dieu et sont entrés dans la jouissance de ses bénédictions.»
  • Mais cette communauté n’est pas pure: c’est le peuple du Royaume, mais pas le peuple idéal.
  • Au temps du jugement eschatologique, le monde sera jugé, et l’Église avec.

3. L’Église témoigne du Royaume

  • L’Église ne peut ni devenir ni bâtir le Royaume, mais lui rend témoignage.
  • «La mission de l’Église, c’est d’être témoin de l’Évangile du Royaume dans le monde.»
  • L’Église appartient aux deux monde: le siècle a venir dont elle reçoit la vie, le siècle présent marqué par la mort et le péché.
  • La vie du Royaume est manifestée dans le temps présent tout particulièrement par le pardon et l’humilité.

4. L’Église est l’instrument du Royaume

  • Les œuvres du Royaume sont accomplies à travers les disciples: alors qu’ils prêchent, ils guérissent et chassent les démons.
  • Les puissance de la mort s’opposent au Royaume de Dieu.
  • Cette opposition, qui culmine dans le ministère de Jésus, continue dans le ministère de l’Église.
  • L’Église est l’instrument du Royaume dans cette lutte, avec la promesse que les portes de l’enfer ne prévaudront pas.

5. L’Église est la gardienne du Royaume

  • En annoncant l’Évangile du Royaume de villes en villes, et en étant acceptés ou refusés, les disciples sont les gardiens du Royaume.
  • Parfois ils arriveront dans une ville fatigués et malades, affamés et assoifés, parfois ils seront emprisonnés. Ceux qui les accueillent, leurs donnent à boir, vont les visiter, ceux‐là accueillent celui qui les envoie.
  • Le message est accepté ou rejetté avec le missionnaire.
  • «Au moyen de la proclamation de l’Évangile du Royaume dans le monde sera décidé qui entrera dans le Royaume eschatologique et qui en sera exclu.»

En résumé

Le Royaume est le règne de Dieu et le domaine où sont ressentis les bienfaits de ce règne; l’Église est la société de ceux qui jouissent à ce règne. Le Royaume crée l’Église, travaille par l’Église, et c’est l’Église qui le proclame dans le monde. Il ne peut y avoir l’un sans l’autre, mais il faut les garder distincts.


  1. G. E. Ladd, Théologie du Nouveau Testament, vol 1, Paris, PBU, 1984, p.135–145. Édition originale:A Theology of the New Testament, Grand Rapdis, Eerdmans, 1974.

1 commentaire

Catégories

Newsletter

Ici on parle de…