Ma vie de ministre en ce moment

M

Avec ma métamorphose, je suis passé au niveau supérieur.

Je m’attendais à un niveau stimulant, et ça a été le cas. J’ai relevé des nouveaux défis. Affronté des nouveaux ennemis. Accomplis des quêtes passionnantes. Gagné pas mal de XP. Surtout j’ai rencontré des alliés extraordinaires. Et ensemble on a marqué quelques points.

Mais je m’attendais pas à un niveau si difficile. Surtout, je m’attendais pas à ce que les ennemis principaux soient déguisés en alliés. Que le challenge principal c’est pas d’être pasteur de Celleux-qui-sont-pas-là, mais de le faire en présence de Celleux-qui-sont-là-et-n’en-veulent-fondamentalement-pas. J’ai perdu pas mal de points de vie en friendly fire. J’ai pas reçu de protection et de soin quand j’en avais besoin. Et pas pris assez le temps de les chercher. J’y croyais pas. Je pensais que ça allait se calmer — on est dans la même équipe, on a la même mission, non?

J’ai fait des faux pas, suis tombé dans des pièges. Et j’ai perdu mes derniers points de vie.

Teamkilled.

Et en avril, je me suis retrouvé là:

Game over. Restart: yes? no?

Maintenant j’ai récupéré une partie de mes PV. Je pourrais recommencer le niveau, mais si rien n’a changé je crains d’arriver au même résultat.

J’ai besoin de passer à l’arsenal pour mieux m’équiper. Des armes défensives et des armes offensives. Et j’ai besoin de parler stratégies avec d’autres joueurs qui sont au même niveau. J’ai besoin de débriefer avec des vétérans qui sont à des niveaux plus avancés pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Je ne dois plus me faire avoir en croyant celleux qui disent qu’ils sont mes alliés, mais me fier à leurs actions. Et j’ai besoin d’avoir des vrais backups. Que ma guilde, qui m’envoie en mission, soie réellement là pour tanker pour moi quand c’est nécessaire.

Est-ce que je vais réussir à passer ce niveau? Je sais pas. Mais je compte bien réessayer au moins une fois ou deux.

Le jeu en vaut encore la chandelle.

16 commentaires

  • Welcome back ! Sincèrement heureux de savoir que tu reviens dans le jeu. C’était pas pareil sans toi. En espérant que tu trouves les bons builds et combos pour vaincre ce niveau (et tous les suivants). J’ai pas plus d’expérience que toi, mais mon épée est tienne (et tous les cheats + incantations épiques que je pourrais trouver par hasard en court de route).
    GG

      • Je viens de me rendre compte, il me manque une fiole de potion de foudre, donc il se pourrait que dans les jours qui viennent, si les salopards d’en face sont tombés dessus, ils viennent nous balancer des éclairs sur la tronche.

  • Ce qui nous unit, cher Olivier, dépasse largement ce qui nous sépare ; je suis là si tu veux en parler, de l’un et de l’autre.
    Armin

  • Hello GodGamer ! Ou GodKnight je préfère.

    Don’t forget this : tu as aussi des alliés dans d’autre guildes. J’ai tenté le même niveau avec la mienne, souffert des mêmes ennemis cachés chez les miens, constaté avec dépit le même attentisme de la guilde, presque heureuse de voir un bleu se ramasser. Bizutage en règle.
    Je suis passé à l’Arsenal. Je pensais y trouver du chouette matos. Mais j’ai déchanté : soit mes PV étaient encore insuffisants pour en user, soit c’était l’expérience ou le charisme qui manquaient.
    Et puis j’ai découvert un truc étonnant.
    The CristalCave. La grotte de cristal.
    Son entrée est bien gardée par les toutes sortes de créatures, les « UrgentNextFiles » qui te combattent et t’achèvent sur la longueur, à l’épuisement, ou alors les « Aquoibonistes » qui te convainquent que tu vas y perdre du temps. J’ai découvert sidéré que les anciens de la Guilde, pour certains, n’y vont plus du tout.
    Dans la CristalCave se trouve une force qui double tes PV. C’est exponentiel : plus tu y demeure plus ça augmente, ça triple, ça quadruple. Mais le monde tourne quand tu t’y trouves, tu ne peux pas y rester trop longtemps. À toi d’y aller régulièrement… de petits moments. Notamment quand un combat se présente à l’horizon quelques heures plus tard.
    Cette grotte est en lien, via des portes trans-dimensionnelles, avec d’autres grottes de cristal dans d’autres mondes de jeu. On ne peut franchir ces portes que virtuellement. Mais à force de s’y trouver, on sent la force provenir des autres grottes et elle nous aide aussi.
    La carte qui te donne le chemin pour atteindre la CristalCave se trouve au fond de toi, j’ai mis des vies à le comprendre. Parce que oui, moi aussi j’ai recommencé plusieurs fois ce niveau sur lequel on butte. En fait, il y a des partenaires qui te vendent des plans, parfois très chers, qui disent t’y amener. Ils te guident vers des grottes de substitution, c’est sympa mais ça marche moins bien. Et souvent ça épuise à la longue.
    L’important c’est de trouver TA grotte de cristal.
    Ah j’oubliais. La première fois que tu y entreras tu seras déçu. Tu auras l’air de connaître déjà ce lieu, une chambre tout à fait commune avec juste un petit cristal qui brille. C’est le temps que tu y passeras qui découvrira les cristaux cachés sous les lambris et le papier peint. Creuse.
    Le nom de cette grotte de cristal ?
    La prière.
    Reprends ton clavier, change un peu les codes relatifs aux touches, les couleurs si tu peux, tu verras, la partie suivante prend un autre air, du coup.
    Méfie-toi davantage de tes alliés. Il faut user d’un peu de ruse avec eux.
    N’oublie pas tes alliés dans d’autres guildes, on est plusieurs à s’être cassés les dents sur ce foutu niveau.
    Trouve ta grotte de cristal et visite-la souvent.
    Tu as mille vies à disposition. Car à Ses yeux, Mille ans sont comme un jour, dit le grimoire.
    Et ça, la plupart de tes adversaires l’ignorent.
    Courage, Friend, le combat continue !
    Ton allié d’une autre Guilde
    ab20100

    • Cher Vincent,
      Merci pour cet encouragement ! Ca me touche que tu aie pris le temps de partager ta sagesse — et dans un langage si limpide 🙂
      Oui, j’ai des alliés dans d’autres guildes !
      Et je le reconnais, mon erreur principale est de ne pas avoir assez visité la CrystalCave.
      Merci pour ce rappel !

  • Merci pour cette parabole. Le comité de la Ministérielle travaille sans cesse ces questions. Prochaine occasion de « recharger les batteries » : matinée de travail avec Jérôme Cottin à Crêt-Bérard, le 13 novembre.
    En attendant, notre HELP-LINE fraternelle et strictement confidentielle est ouverte.
    Question subsidiaire à la parabole : et si dans la vraie vie, il ne s’agissait pas de gagner à tout prix?
    Eric

  • GG
    Pour avoir tenté ce lvl
    Pour avoir rassemblé un groupe de raid qui s’est soudé autant que possible malgré l’adversité et qui m’a fait rencontrer et côtoyé des joueur•e•s avec bcp de skill
    Pour ta vocation
    Pour ta vision

    J’aurais vraiment aimé qu’on puisse mieux tanker ce lvl, mais faut dire que même un un gros bouclier n’anticipe pas toujours les coups dans le dos ..

    Pour moi ce lvl est faisable, mais il faut aussi qu’on commence à conscientiser qu’on doit vraiment le « clean » …

    Mais en tous les cas GG à toi.

    Good luck, Have fun

  • J’ai bien aimé cette manière parabolique de rendre compte d’un parcours spirituel. C’est exactement le langage de notre culture numérique. Sauf qu’en même temps, pour comprendre ce langage de « geek », il faut faire partie de la tribu des « gamers ». C’est vrai qu’on n’est plus dans dans la culture de l’école républicaine (je suis français), qui a généré une culture homogène, qui faisait lire et comprendre Victor Hugo de Lille à Marseille. Le problème pour le Suisse, c’est le même pour moi, c’est que les communautés chrétiennes dont nous faisons partie, sont « victorhugorisées« d’où le fait, par exemple, qu’une personne qui écrit un commentaire avec des « fôtes » d’orthographe, n’est même pas prise au sérieux au départ.
    Aujourd’hui la diffusion de la foi chrétienne passe par l’évangélisation des tribus et nous devrions former des pasteurs qui puissent adapter non pas seulement le langage, le vocabulaire, mais aussi leur théologie à chaque tribu. Il faudra, par exemple, pour certains « permaculturer » leur théologie. Vaste programme, mais aussi, apprendre à éviter les pièges qui se retrouvent dans toute culture tribale. Par exemple: (je pose une question, ce n’est pas un jugement, ni une critique) dans ton approche théologique, ta notion de passer d’un niveau à un autre, de préférence supérieur, est ‑ce le fond du message chrétien? Le Christ ne descend-il pas sur terre? Il fait le parcours des niveaux à l’envers. Tiens, ça me rappelle la spiritualité du Moyen-Âge qui insistait énormément sur cette idée de ressembler à des saints (de parvenir à un niveau supérieur). Ne pense pas que je dévalue le Moyen-Âge, au contraire, mais l’évangile nous autorise à sauter à pieds joints dans la nouvelle culture (dont celle des gamers), et en même temps de la contester. Tu fais du bon boulot de théologien-gamers. Continue!

    • Merci pour ton message, cher Henri. J’espère que mon Église va vite prendre au sérieux ce défi « d’évangélisation des tribus »; on se prétend multitudinistes dans une société pluraliste, et donc on devrait faire ce que tu dis, mais au final on fait surtout du one-size-fits-all…

      D’accord avec toi, l’Évangile questionne les cultures dans lesquelles il s’implante. Et à l’inverse, de nouvelles tribus permettent de mettre en lumière d’autres aspects de l’Évangile qu’on ne verrait pas en restant dans sa propre tribu. Pour la question que tu poses, je pense qu’avoir enlevé la dimension de progression dans la foi pour éviter les dérives qu’on a pu y voir contribue au désintérêt pour la foi chrétienne (en tout cas pour moi). On a enlevé une partie de ce qui en fait un défi, et qui procure de la satisfaction. Ici c’est un domaine dans lequel la culture geek (et surtout des jeux vidéo) peut questionner certaines traditions chrétiennes (qui sont aussi des tribus, avec leurs pièges) et leur permettre de redécouvrir des aspects de l’Évangile qu’on avait enfoui.

      Notamment: le fait qu’on est appelé à chercher à gagner et à grandir. Quand les disciples veulent être les plus grands, Jésus ne questionne pas leur but ou leur motivation (il ne dit pas: « vous ne devez pas chercher à être plus grand »), mais il inverse le chemin pour y parvenir (« devenez serviteur »). Il ne dit pas: « vous ne devez pas chercher à gagner » (une morale que j’ai pu entendre souvent en Église), mais que la victoire peut passer par la défaite (« celui qui veut gagner doit perdre »).

      > « Tu fais du bon boulot de théologien-gamers. Continue! »

      Merci, ça fait du bien 🙂

  • Nain paladin, spé soin dispo. J’ai un peu d’xp en HL et j’ai un bon niveau de stuff également. J’ai max intel et esprit mais j’ai une lourde armure et un gros marteau pour compenser.
    GL HF pour ton prochain progress de raid en tout cas.
    Force et honneur

  • Merci pour ces mots, j’espère que tu te regen tranquillement.
    Très honorée de faire partie de ta team, vraiment. J’ai jamais autant appris sur l’Eglise et l’Evangile qu’à tes côtés. Chuis qu’une naine un peu noob dans le game, mais j’ai quelques bons skills, en heal ou à l’épée (IRL aussi, toi-même tu sais. Peut-être que ça pourra être utile en dernier recours.) donc je me lance toujours joyeusement sur le champ de bataille !
    A bientôt pour continuer à looter des pépites divines !

  • Merci pour ton partage, l’ami ! L’enjeu, juste là, c’est de pas se faire spawn-kill. Surtout à coup de missile culpabilisant à tête chercheuse retro-nucléaire.

    Des fois, changer d’air (et d’aire, si tu as une fly speed), c’est mieux.
    Parfois, c’est d’amasser des alliés (mais c’est super dur en ces temps de carences).

    J’ai pas beaucoup de potions ou un arsenal fourni mais j’ai de la chance d’avoir des alliés masterworks.
    Mon seul super-pouvoir, je l’utilise déjà pour toi et ta famille, mon frère. Je suis et je reste en communion de prière avec toi et ton clan.

    Ton frère en Christ
    Theolorolist

  • Bien en pensées avec toi, cher allié !
    Une alliée super top (pas de la même classe mais accomplissant pourtant la même destinée) m’a dit l’autre jour, lorsque je lui parlais de mon combat du moment et surtout de l’immense mur devant lequel j’ai bien l’impression de me trouver, que parfois il est bon de reculer un peu, pour voir la situation sous un autre angle et chercher un autre chemin 🙂 De sages paroles qui m’ont bien aidées !
    La quête est longue, les combattants peu nombreux, mais quémandons au Maître de nous envoyer du renfort. Car la quête en vaut le coup, c’est certain.
    Des becs de là-haut !

Catégories

Ici on parle de…