Derniers articles

Faut‐il abandonner le mot «évangélisation»?

F

Un matin d’examen, lors de ma deuxième année d’étude, un des étudiants a déboulé en criant dans la cuisine commune: «Je vais être tonton! Je vais être tonton!». Il allait vers chacun, en gesticulant de ses grands bras, pour annoncer l’heureuse nouvelle. Même la salle d’examen — le regard sérieux du professeur et le silence quasi‐religieux des étudiants assis chacun à leur table — n’a pu calmer sa…

En route vers Busan pour la 10e Assemblée du COE !

E

Par un concours de circonstance heureux et un pistonnage honteux, j’ai l’extrême plaisir de faire partie des participants de la 10e Assemblée du Conseil Œcuménique des Église, qui se rencontre dans quelques semaines en Corée du Sud. J’avais déjà eu en 2010 la chance de participer au 3e Congrès International du Mouvement de Lausanne. Puisque j’ai la conviction que Lausanne n’est pas très loin de…

«L’axiome de Semler»

«

L’axiome de Semler est à la base de toute approche moderne et critique des textes bibliques. Jean Zumstein en fait le premier de sept principes du travail historico‐critique: «Le texte biblique perd son statut de texte sacré. Il est comparable à tout autre texte de la littérature mondiale et doit donc être lu selon les méthodes en usage dans les sciences littéraires et historiques (axiome de…

Dieu est‐il recyclable?

D

Cet article fait partie d’un synchroblog sur «Loving Nature: Is God Green?». La liste des contributeurs se trouve en fin de poste. Il semblerait que quelque part, quelqu’un se demandait un jour si tout de même Dieu est recyclable ou pas. Il s’agit là d’une question parfaitement légitime à laquelle je dois donc m’efforcer de répondre. Pour mettre la chose en perspective, il faut rappeler que…

Les questions les plus posées sur Dieu, Jésus et le Saint‐Esprit

L

Pasteurs et théologiens sont connus pour répondre en termes alambiqués à des questions que personne ne se pose jamais. Afin d’éviter que cela ne se reproduise, j’ai mené mon enquête pour savoir ce que les gens aimerait savoir sur Dieu, Jésus et le Saint‐Esprit. Pour ce faire, j’ai demandé au conseiller spirituel le plus consulté de notre temps de me partager [anonymement] les questions qui lui…

Dis‐moi ce que tu vois et je te dirais ce que tu crois

D

La manière dont la science fonctionne en général peut nous sembler relativement évidente: Les scientifiques font des observations Sur la base de ces observations, des théories sont émises Des expériences permettent de vérifier les théories pour savoir celles qui sont vraies C’est ainsi que Lord Bertrand Russel présente la méthode scientifique: In arriving at a scientific law there are three main…

Et l’Église alors, comment ça va?

E

À l’heure où l’on parle sans cesses de «crises» de l’Église à tout coin de rue, que l’on cherche tous les stratagèmes et techniques qui nous permettront de regagner de la popularité et des fidèles (au point de réintroduire le terme d’évangélisation dans la mission de l’EERV), et que les journalistes se délectent de ce qui semble être les derniers soubresauts de ce drôle d’animal, ces paroles de…

Vers une théologie symphonique

V

J’allai écrire un article avec un titre qui aurait flotté aux environs de: «Que toute langue confesse que Jésus‐Christ est Seigneur: fondement d’une théologie pluraliste». L’argument aurait été à peu près le suivant: La Bible nous présente une vision de Dieu adoré en Jésus‐Christ par un peuple multi‐ethnique, qui célèbre ses louanges chacun dans sa langue, sous l’inspiration du Saint‐Esprit. Or…

La véritable solution du problème synoptique

L

La question de la dépendance des évangiles était un problème particulièrement stimulant dans la recherche néo‐testamentaire. En particulier parce qu’aucune hypothèse simple ne parvenait à rendre compte des textes dans leur forme actuel. C’était jusqu’à peu. Voici donc la véritable solution du problème synoptique: L’Évangile selon Marc était le premier jet de la dissertation doctorale d’un…

L’Art d’avoir toujours raison

L

Fatigué que certains individus arrogants se permettent parfois de penser autrement que moi, je décidais de lire L’Art d’avoir toujours raison (~1831), de Schopenhauer. (Merci à JR pour la recommandation.) Fatigué de passer beaucoup de temps derrière un écran qui pique les yeux, je décidais de le lire sur ma liseuse électronique. Le livre a été écrit il y a suffisamment longtemps pour être…

Catégories

Ici on parle de…